Interview : I Divide

I Divide. Formation originaire d’Exeter, ville d’Angleterre, composée de cinq membres : un chanteur, un guitariste, un chanteur/guitariste, un bassiste et un batteur. Forts de deux albums et d’une réputation d’un groupe inépuisable en live, les musiciens ont aussi à leur actif une victoire au tremplin Red Bull Bedroom Jam de 2012, deux apparitions au Download Festival, en 2012 et en 2013, des performances au Hevy Fest et au Slam Dunk Festival en 2012, ainsi qu’une prestation à Reading en 2013.
Interview avec un groupe qui fait partie de mes plus belles découvertes de cette année.

I Divide

Line up : 
Tom Kavanagh – Vocals | Henry Selley – guitariste | Josh Wreford – guitariste + choeurs | Kristen Hughes – bassiste | Dave Mooney – batteur

Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Nous nous sommes rencontrés il y a quelques années, alors que nous étions encore adolescents. Nous jouions tous dans des groupes différents de la scène locale, et on s’est trouvés au fil du temps. Alors que les autres groupes se séparaient, le temps a vu voir qui était vraiment passionné, et qui ne l’était pas. Tous se sont séparés quasiment en même temps, alors on a pensé à faire un truc ensemble.

Qu’est-ce qui vous a poussé à faire de la musique ?
Je pense que notre histoire est similaire à la plupart des groupes. Quand nous étions plus jeunes, seule l’idée de réussir et devenir des rock stars comptait. Alors que l’on travaillait plus dur à cela au fil des années, les choses sont devenues plus sérieuses, et voilà où on en est aujourd’hui ! Evidemment, on adore écrire notre musique aussi, ce qui est aussi une grande inspiration !

Avez-vous eu un déclic qui vous a fait ressentir que vous ne feriez rien d’autre que cela ?
Pas particulièrement. Comme je l’ai dit au-dessus, il y a toujours eu cette étincelle entre nous. Mais transformer cela en une activité à plein temps a été une progression lente, on avait tous des jobs à mi-temps dans l’espoir d’en être un jour là où on est aujourd’hui.

Selon vous, qu’est-ce qui vous distingue des autres groupes ?
On est un groupe qui travaille vraiment très dur, qui met 110 % dans chaque petit concert que l’on joue. On essaye vraiment de prendre ça comme un spectacle et on adore faire participer le public. On passe aussi du bon temps à écrire nos chansons et faire en sorte qu’elles soient les meilleures possibles.

Selon vos influences, avez-vous une façon spéciale de d’écrire, composer et enregistrer vos chansons ?
Josh tend à écrire le cœur, l’essence des chansons, puis chacun ajoute sa touche par-dessus, à partir de là. Parfois, elles sont écrites séparément, ou pendant que nous sommes dans une pièce, avec nos instruments. Ça se fait comme ça vient, en toute honnêteté !

Pour enregistrer, on fait toujours tout en multi-pistes. La batterie d’abord, ensuite la basse, puis les guitares et enfin, les voix. On enregistre tout avec un métronome. Ça a pris 6 semaines pour enregistrer notre album.

I Divide Last One Standing album

Last One Standing, votre dernier album, est sorti en avril dernier… Comment s’est passé l’enregistrement ? Où avez-vous travaillé ?
L’enregistrement était vraiment super ! On en a fait une moitié aux studios RedBull, à Londres, puis l’autre partie dans une remise d’un studio, à Reading. Comme je l’ai dit, on a mis 6 semaines pour finaliser le disque. Les gars avec qui on a travaillé sont les meilleurs, ceux qu’on aurait jamais osé approcher. Ils ont collaboré avec de grands groupes : You Me At Six, Enter Shikari et Lower Than Atlantis, pour en nommer quelques uns.

Où avez-vous puisé l’inspiration pour écrire ces chansons ?
En toute honnêteté, je ne suis pas la meilleure personne pour répondre à cela. Moi (Dave, batteur), j’écris juste mes parties, c’est tout. Je sais que Josh tire son inspiration de situations quotidiennes, d’événements dont il entend parler dans les médias.

Par exemple, 27 Down a été écrite uniquement sur la tuerie de l’école primaire de Sandy Hook, aux Etats-Unis (ndlr : décembre 2012). Je crois qu’il a écrit Follow Me en pensant à une fille particulière qu’il connaît.

Avez-vous une ou plusieurs anecdotes de studio ou live à me raconter ?
Bien sûr qu’on peut ! On ne se prend pas au sérieux, on est plutôt un groupe qui s’amuse. Actuellement, notre brin de stupidité consiste à savoir qui est le plus fort dans le groupe. En gros, tous les jours on met en place des compétitions, des parties de bras de fer ou d’autres manières absurdes de se mesurer entre nous. Naturellement, je (Dave Mooney, batteur) gagne à chaque fois.

Une autre anecdote qui me vient concerne l’énorme quantité de guitares que Josh a utilisées. Il a l’habitude de les casser, en général. On a joué un seul concert, il y a quelques semaines, dans notre ville natale, et Josh a réussi à casser le manche de sa guitare à 1000 livres. Il ne se souvient même pas de comment il a fait ça ! C’est surprenant à quel point on peut devenir fous sur scène, et on n’est même pas un groupe de metal !

I Divide

Que pensez-vous de l’industrie musicale d’aujourd’hui ?
L’industrie musicale d’aujourd’hui est un domaine de concurrence. Tu dois être préparé à cela, c’est comme ça. Au final, il y a tellement de groupes, d’artistes qui tentent de réussir, si on donnait à chacun d’eux leur chance, on serait noyé par la musique. Le fait que ce milieu soit impitoyable sépare les gens capables d’y arriver, et ceux qui ne le sont pas, ce qui signifie qu’une fois que le groupe s’en sort, tu sais qu’ils le méritent vraiment et qu’ils y ont mis le temps.

Si vous pouviez changer quelque chose, le feriez-vous ? Si oui, quoi ?
Je suppose que tu parles du groupe, de la musique en général ? Si oui, je pense que je ferais en sorte que notre van soit légèrement plus grand. On a dormi dedans tellement de fois, le fait qu’il soit plus gros aurait un effet conséquent.

van I Divide

Y a-t-il un album et/ou un artiste qui vous ait principalement inspiré ?
Je pense que la plus grande partie de l’inspiration se construit à l’adolescence. Nous, les membres du groupe, avons tous à peu près le même âge, ce qui fait que l’on s’est forgé autour de groupes comme Linkin Park, KoRn, Slipknot, Red Hot Chili Peppers, Foo Fighters, etc. Tous ces groupes old school nous ont donné la motivation de faire ce que nous faisons aujourd’hui.

Personnellement, je tire encore mon inspiration de groupes bien plus importants que nous, je pense que leur style de vie et leur aptitude à voyager m’a donné l’envie de continuer, plus que tout.

Si vous aviez la possibilité de collaborer avec un artiste, qui choisiriez-vous ?
On adorerait collaborer avec Will Smith, qu’il nous fasse un rap sur l’une de nos chansons.

Avez-vous déjà pleuré et/ou ressenti quelque chose de fort lors d’un concert ?
Personnellement, non. Je ne suis pas larmoyant, je le crains. Mais Kav (Tom Kavanagh, le chanteur), l’est. Quelques semaines auparavant, nous avons joué ce concert dans notre ville d’origine (le même pendant lequel Josh a cassé sa guitare), et les gens étaient tellement cinglés et criaient tellement fort que Kav a laissé échapper une larme !

live i divide

live i divide

Quel(s) artiste(s) voudriez-vous voir en live ?
Il y a juste deux artistes que j’ai besoin de voir avant de mourir ! Sum 41 et Blink-182. Blink joue au festival de Reading plus tard cette année, peut-être que je pourrais le cocher ! On a été très chanceux du nombre de gros festivals auxquels on a joué, auxquels on a vu plein d’artistes énormes. Ces deux dernières années, j’ai vu Aerosmith, Avenged Sevenfold, Linkin Park, Rage Against The Machine, Kiss, The Offspring, Fall Out Boy… La liste ne s’arrête pas !

What’s next ?
Pour la suite, on prévoit essentiellement beaucoup de dates ! On part en Belgique dans environ 3 semaines pour jouer sur un gros festival appelé
Miner Fest. Après, ce sera juste une question de jouer devant autant de gens que possible pour promouvoir l’album, aussi longtemps qu’on le pourra.

Miner Fest 2014 line up I Divide

__________________________________________________________________________________________

I Divide. Native from Exeter, England, made up of five members : a singer, a guitarist, a back-up singer/guitarist, a bassist and a drummer. Armed with two records and a reputation of an inexhaustible band live, these musicians have to their credit a victory to the Redbull Bedroom Jam in 2012, two apparitions at Download Festival in 2012 and 2013, performances at Hevy Fest and Slam Dunk Festival in 2012, then one in Reading in 2013.
Interview with one of the greatest discover of this year.

I Divide band

How did you guys meet ?
We all met a good few years back when we were all teenagers, we all played in separate bands around the local scene and just kind of found each other through time ! As other bands split up, it started to show who was really dedicated to this type of thing and who wasn’t. All of our previous bands ended around the same time, so we thought we’d make a go of it !

What prompted you to start music ?
I think we probably have a similar story to most bands, when we were younger the idea of « making it » and being a rock star was all that mattered in life ! As we worked harder towards it as the years went on, we got more and more serious and have now ended up where we are today ! We obviously get a real buzz out of writing music too, which is also a great inspiration !

Was there a click telling you’ll make music ?
Not particularly no. As I mentioned above there’s always been the spark there between us. But this turning into a full time thing was such a slow progression, we’ve all had part time jobs etc for years in the hope we’d get to where we are today !

According to you, what distinguishes you from the other bands ?
We are a very hard working band that put 110% into every single show we play. We really do try to make it as much of a spectacle as we can and love to get the crowd involved. We also spend a great deal of time writing our songs and making sure they are as good as they can be.

I Divide live band

According to your influences, do you have a special way to write, compose and record your songs ?
Josh tends to write the basic core of the songs, and then we all kind of add our own layers on top going forward from that. Sometimes these are written entirely separately, sometimes they are written whilst we’re all in one room with our instruments, it’s however it comes out in all honesty !
As for recording, we always multi track absolutely everything. Drums first, then bass, then guitars and then vocals. We record everything to a click track and it took us roughly 6 weeks to record our album !

Last One Standing was released last April… How did the recording go ? Where did you record it ? How long did it take ?
Recording was really good. We recorded half of it in Red Bull Studios in London and then the other half in outhouse studios in Reading (UK). As I mentioned above it took 6 weeks to complete. The guys we recorded with are the best we could ever ask for. They record all kinds of huge bands : You Me At Six, Enter Shikari and Lower Than Atlantis just to name a few.

Redbull Studios London UK

Where did you find the inspiration to write those songs ?
In all honesty I’m not the best person to answer that ! I (Dave – drums) tend to just write my drum parts and that’s it ! I know that Josh takes his inspiration from everyday situations right through the big events he hears about through the media. For instance 27 Down is solely written about the Sandy hook School shootings that happened in America. Whereas Follow Me I believe is written about a particular girl he knows !

Are there some stories you could tell me about the recording sessions or your life on tour ?
Yeah I’m sure I can ! We’re a band that really doesn’t take ourselves too seriously, we’re more of a fun band than anything. One current bit of stupidity within us is who is the hardest in the band. Basically everyday we’re having press up competitions, arm wrestles or any other kind of stupid way to compete with each other. Naturally I (Dave Mooney), win every single time. One other story coming to mind is the insane amounts of guitars Josh goes through. He has a habit of breaking them, or snapping them in general. We only played a show a few weeks back in our hometown and Josh actually managed to snap the neck of his £1000 guitar. He can’t even remember how he did it ! It ‘s surprising how crazy we can go on stage and we’re not even a metal band !

What do you think about today’s music industry ?
Today’s music industry is a very cut throat place. You have to be ready for that, but it is just the way it is. At the end of the day there are just so so many bands/artists out there all trying to make it, if every single one of them got given a massive chance, we’d just be swamped by music. The fact it is so ruthless really seperates the men from the boys, meaning that once a band does go on to make it, you know that they fully deserve it and have put the time in.

If you could change anything, would you ? If yes, what ?
I assume you mean in reference to the band/music in general ? If so, I think I’d make our van slightly bigger, we’ve slept in there way too many times and an extra few feet would make the world of difference !

Is there a record and/or an artist that inspired you most ? That changed your lives ? What inspires you most ?
I think the biggest amount of inspiration is formed from when you are a teenager. We’re all roughly the same age so we were forged around bands such as Linkin Park, Korn, Slipknot, RHCP, Foo Fighters etc. All of those old school big boy bands is what gave us the drive to do what we do today ! I personally still get a lot of inspiration from bands a lot bigger than us, I think it’s their lifestyle and ability to travel that gives me the drive to carry on more than anything.

If you had the opportunity to collaborate with another artist, who would you choose ?
We would absolutely love to have Will Smith throw down a rap for one of our tunes.

Will Smith Last One Standing i divide

Have you ever cried or felt something emotionally strong at a show ?
Personally, no ! I’m not a crier I’m afraid ! But Kav (singer) he is, only a couple of weeks ago we played our hometown show (the same one where Josh snapped his guitar) and the crowd was so bonkers and so loud than Kav actually did shed a tear !

Which artist(s) would you like to see live ?
I’m down to just two artists that I need to see before I die now ! That is Sum 41 and Blink-182. Blink are playing Reading Festival later this year so should be able to cross that one off too ! We’ve been really lucky with the sheer number of big festivals that we’ve been playing that we’ve been able to see some huge huge artists. In the last 2 years I’ve seen Aerosmith, Avenged Sevenfold, Linkin Park, RATM, Kiss, Offspring, Fall Out Boy… The list goes on and on !

What’s next ?
Next up for us is basically a load of touring ! We head out to Belgium in roughly 3 weeks to go and play a big festival over there called Miner Fest, after that, it’s just as playing to as many people as we can to promote the album for as long as possible !

bannière i divide last one standing

FACEBOOK TWITTER YOUTUBE INTERNET

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s