Chronique : Angels & Airwaves – The Dream Walker

angels and airwaves the dream walker album

Cette année 2015 verra Angels & Airwaves célébrer ses dix ans d’existence. Groupe originaire de San Diego en Californie, ses membres viennent pourtant de tous horizons : Tom DeLonge, guitariste de Blink-182, David Kennedy, membre de Box Car Racer dont Tom fait également partie, Ryan Sinn, ex-bassiste des Distillers, qui quittera AvA après la sortie du premier album et sera remplacé par Eddie Breckenridge, et enfin Atom Willard, ancien batteur de The Offspring et Rocket From The Crypt. Ce dernier est remplacé par Ilan Rubin (Lostprophets, Nine Inch Nails) en 2011, peu après la sortie de l’album Love : Part One.

Je découvre Angels & Airwaves en 2007 grâce à la chanson The War, extrait de leur premier disque We Don’t Need to Whisper. On raconte que la chanson aurait été diffusée sur Internet sans qu’aucun des membres du groupe n’ait été averti. En effet, la boîte mail de Tom aurait été piratée, le titre téléchargé, puis diffusé. Atom Willard a ensuite déclaré qu’elle n’avait pas été pressentie pour être le premier single de l’album. On peut dire que le destin fait bien les choses, puisque cette chanson a clairement établi l’identité musicale du groupe !

Quelques albums et années plus tard, en décembre 2014, sort The Dream Walker, cinquième effort d’Angels & Airwaves. Composé de 10 titres, il explore l’univers du groupe en long, en large et en travers, sans que le quatuor ne se mette en danger.

Sur ce disque, la bande explore de manière plus approfondie ses acquis : l’électronique est de mise sur des morceaux comme The Wolfpack ou Mercenaries, alors que Teenagers and Rituals, et Paralyzed font sortir les guitares.
On ne peut pas dire que cet album soit un tournant dans la carrière du groupe, car il revient sur ce qu’il sait faire de mieux : de l’aero-rock, planant, instrumentalement précis, se rapprochant tantôt de l’électro, tantôt du rock. Par exemple, Tunnels me fait penser à The War, de par son rythme.

Kiss With a Spell est une chanson très intéressante : le son que l’on entend « en arrière-plan », tout au long de la chanson, lui dessine son intensité. La voix arrangée de DeLonge finit de perfectionner le morceau, à forte tendance électronique, soit dit en passant. L’un de mes coups de coeur de cet album !
Bullets in the Wind. Chanson surprenante, de par son rythme entraînant, assez rare chez Angels & Airwaves. Loin de leur univers, je me trouve être déçue par cette chanson… mais Tremors vient remonter le niveau avec du son pop/rock, bien propre et honnête comme les gars savent le faire.
La dernière chanson, Anomaly, est une ballade en débranché, parfaite pour finalement atterrir en douceur.

The Dream Walker n’est pas l’album que j’attendais de la part du groupe, mais il contient quand même de très bonnes chansons. Je voudrais vraiment voir ce que certains morceaux peuvent donner en live, mais d’ici que le groupe passe en France… 

À écouter si vous aimez : Thirty Seconds To Mars, The Offspring, Box Car Racer

► Ecouter The Dream Walker

icon_FB icon_Twitter icon_Youtube icon_Chrome

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s