Interview : Eyes Wide Shot

Eyes Wide Shot est quintette de metal rock originaire de Jarny (Lorraine). Formé en janvier 2013, le groupe sortira cependant son premier single le 15 juin prochain. En attendant, voici une interview du groupe, grâce à notre partenaire D&M Musique Management.

eyes wide shot band

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?
Pourquoi avoir choisi « Eyes Wide Shot » pour votre nom de groupe ?
Quels sont les événements et les rencontres les plus importants de votre carrière ?
Salut moi c’est Flo (chant). Eyes Wide Shot est un groupe de metal qui tient son nom de notre intérêt pour le cinema, plus précisément pour le réalisateur Stanley Kubrick.
Le groupe a été fondé en 2013 par des musiciens issus du même collectif musical. Au début, nous avions constitué un petit set de metal alternatif très énergique afin de pouvoir enchaîner les concerts rapidement.
En 2015, c’est un peu l’année du gros changement pour nous. On a enregistré notre premier album avec le producteur franco-américain Charles Kallaghan Massabo (Falling In Reverse) à Los Angeles. On a accueilli deux nouveaux membres, Jérémy Machado à la basse et Anthony Marra à la batterie.

Si vous ne deviez vous définir qu’en quelques mots, par rapport aux autres groupes de métal rock français, quels seraient-ils ?
Une chose est sûre, on fait du métal, après pour définir un sous-genre, je n’en sais rien du tout. Hahaha ! Je pense que c’est une histoire de ressenti, du coup c’est plus à l’auditeur de nous le dire.

Vous comptez sortir votre premier single, My Redemption, le 15 juin prochain.
Pouvez- vous m’en dire plus ?
Oui, le 15 juin nous sortirons le titre My Redemption sous forme de lyrics video.

Comment appréhendez-vous sa sortie ?
L’appréhension est la même pour tout le monde quand on s’apprête à sortir quelque chose de nouveau. On est très contents et impatients, mais surtout un peu stressés. Hahaha !

Quelles ont été vos inspirations et vos influences durant l’écriture et la composition de ce titre ? Ce single est-il annonciateur d’un éventuel EP et/ou album ?
My Redemption est un single extrait de notre premier album.
Instrumentalement, c’est un titre puissant que l’on pourrait qualifier de post-hardcore, mais avec de très grosses touches rock. En ce qui concerne les lyrics, ce morceau parle de la manière d’évasion la plus simple qui existe : le rêve.
Personnellement, je suis un très gros rêveur, et durant mon adolescence, j’ai beaucoup utilisé cette méthode pour fuir ma timidité.

Avez-vous quelques exclus à livrer ?
Dans un premier temps, comme nous l’avons dis auparavant, My Redemption sortira le 15 juin. Ensuite, nous sortirons un clip à la fin de l’été pour le morceau Under the KnifeLa sortie de l’album est, quant à elle, prévue pour la rentrée.

Avez-vous une ou plusieurs anecdotes de studio et/ou de concert à me raconter ?
J’ai un souvenir particulièrement ouf, c’était pendant le troisième jour d’enregistrement des voix. J’avais le casque sur les oreilles, et je vois Nico (guitare) qui avait l’air très surpris. Je retire le casque pour lui demander ce qu’il se passe et là, je me retrouve face à Ronnie Radke (chanteur de Falling In Reverse) et le rappeur B.Lay qui étaient venus pour dire bonjour à notre producteur. Los Angeles, c’est un autre monde… Hahaha !

Que pensez-vous de l’industrie musicale d’aujourd’hui ?
Si vous aviez le pouvoir d’y changer quelque chose, le feriez-vous ? Si oui, quoi ?
L’industrie musicale a fait un pas de géant, et c’est plutôt cool quand on l’utilise à bon escient.
Les portails comme Deezer, Spotify, Soundcould ou même YouTube sont devenus incontournables, et c’est une bonne chose pour les artistes comme pour les consommateurs.
Je suis un grand fan de musique avant d’être un musicien. Grâce à ce genre de sites, j’ai découvert des tas d’artistes et bien souvent, si l’album me plaît, je l’achète en physique. Le plus gros souci dans cette industrie serait sûrement la surconsommation. De nos jours, on obtient très vite un disque, et on s’en lasse aussi vite. Mais bon, je ne pense pas avoir la solution à ça.

Y a-t-il un artiste et/ou un album qui vous ait donné envie d’être musiciens ?
Californication des Red Hot Chili Peppers. Je devais avoir 11 ans quand mon frère a ramené cet album à la maison. Je me vois encore prendre sa raquette de tennis pour en faire une guitare sur le morceau Around The World. Hahaha !

Avez-vous déjà ressenti quelque chose de fort durant un concert ? 
Le 14 juin dernier à Colmar, j’ai fini au concert de The Dillinger Escape Plan sur scène, micro à la main, à coté de Greg PuciatoJ’étais comme un gosse devant le Père Noël.

Quel(s) artiste(s) voudriez-vous voir en live, un jour ?
Peeping Tom, selon moi c’est le meilleur projet de Mike Patton hormis Faith No More.

Quelles sont les villes dans lesquelles vous aimeriez jouer ?
Sans hésitation, à Los Angeles. Avec Kev (guitare), on est allés voir Periphery à la House Of Blues de L.A. On est juste tombés amoureux de cette salle de concert.

Si vous ne pouviez collaborer qu’avec un seul artiste dans toute votre carrière, qui choisiriez-vous ?
Trent Reznor. Je suis extrêmement fan de lui. C’est un excellent musicien et un songwritter exceptionnel.

Le meilleur album de votre collection ? Le pire ?
Votre plus vieil achat ? Le plus récent ?
Le meilleur, je pense à Audioslave, mais c’est compliqué, j’ai énormément d’albums…
Le pire… Quality Street de Doc Gyneco, qui est aussi le plus vieux d’ailleurs, j’ai dépensé mon argent de poche pour cette bouse. Hahaha !
Le plus récent c’est Sol Invictus de Faith No More.

audioslave album► Ecouter Audioslave

Les 5 morceaux que vous écoutez le plus en ce moment ?
A$AP RockyEveryday
Bring Me The HorizonDrown
Faith No MoreMatador
Mac Miller feat. DisizLoud
Kendrick LamarI

Vos récents coups de coeur musicaux ?
Nothing More. On les a vu en concert en janvier, c’était juste complètement fou.

En tant que groupe, quelles sont vos plus grandes aspirations ?
On rêve tous plus ou moins d’avoir un destin qui se rapprocherait de celui des grands classiques du genre Metallica, Led Zeppelin, Guns N Roses, Queen, mais aussi Falling In Reverse, A Day To Remember, The Used, Incubus, etc.

What’s next ?
Rien de réellement défini en terme de dates pour le moment. Notre programme est très chargé : booking, mixage, master, pressage, mise en place d’un nouveau show etc.
Pour l’instant, et comme on l’a déjà affirmé plus tôt, il y aura deux titres qui sortiront cet été et l’album verra le jour à la rentrée.

eyes wide shot groupe

icon_FB icon_Youtube

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s