Interview : KONTRUST

Kontrust, c’est un groupe de crossover rock, formé en 2001 à Vienne, en Autriche. Composé de six membres, on retrouve au chant Agata Jarosz, d’origine polonaise, accompagnée par Stefan Lichtenberger. Aux guitares, on retrouve Robert Ehgartner et Michael « Mike » Wolff ; aux percussions, Manuel Haglmüller ; à la basse, Gregor Kutschera ; et à la batterie, Roman Gaisböck.
Kontrust se démarque d’autres musiciens par leurs costumes de scènes et, dans leurs paroles, partagées entre l’anglais, l’allemand et d’autres langues slaves.
L’interview est disponible en français et en anglais.

KONTRUST s’est fondé en 2005. Plus de dix ans plus tard, vos vidéos sur Youtube ont atteint plus de 12 millions de vues et vous avez été invités à jouer sur des festivals tels que le Sziget, Rock Am Ring, Rock Im Ring, Wacken Open Air, etc.
Dix ans plus tard, quel est votre ressenti sur un tel développement ?
Ça a été une sacrée aventure ! Nous avons commencé avec la passion de jouer notre musique et atteindre les gens, qui sont devenus des fans. Le point de départ marquant a été la sortie de notre chanson Bomba, qui s’est positionnée au top des charts en Europe, et a permis au groupe de prendre forme. Nous avons réalisé que c’est une responsabilité envers nos fans, et que Kontrust est devenu plus que ce que nous avions imaginé. Nous sommes reconnaissants de tout ce chemin parcouru, et de tous les amis rencontrés depuis.

Toutes ces impressions que nous ressentons nous inspirent dans l’écriture de nos chansons, comme la chanson Monkey Boy qui reflète notre folie en tournée.

Quels ont été les événements et les rencontres les plus importantes de votre carrière ?
Il y en a eu quelques uns… Des festivals comme Przystanek Woodstock, Zwarte Cross, Nova Rock, Rock Am Ring, With Full Force, Two Days A Week… Les tournées en Hollande après le succès de Bomba.

Explositive, votre quatrième album, est sorti il y a un an.
Dans quel état d’esprit étiez-vous ?
Nous avions hâte d’écrire un album. Nous avions la tête pleine de musique !

Y a-t-il des choses que vous auriez fait différemment ?
Non, nous sommes toujours très fiers de notre dernière sortie.

Quelles sont vos souvenirs les plus percutants de cette période d’enregistrement ?
Et bien l’enregistrement de cet album a été très difficile pour nous. On travaille toujours avec nos producteurs de MelonFM et Arne Neurand. Ce sont de grands malades, ils aiment ce qu’ils font et c’est ce que l’on peut entendre sur l’album. On met sur papier près de 120 idées, mais on en perd autant dans le processus. C’est juste qu’on trouve quelque chose pour commencer la chanson, et ensuite un autre élément qui colle plus. Au final, ça ne ressemble pas à Kontrust, alors on jette la chanson. Puis on retourne dans nos archives, on étoffe notre chanson et on assemble le tout. L’idée essentielle, c’est « est-ce que c’est Kontrust ? »

Quand on travaille en tant que groupe, sachant que l’on est six membres, il y a tellement de données à filtrer. À la fin, on est heureux avec chacune des idées. Après, notre producteur Arne Neurand s’ajoute au tableau et nous aide à recentrer nos chansons… après, ça part au studio MelonFM, où on enregistre, et enregistre, et enregistre…

Quelles ont été les plus importantes différences entre ces albums ?
Je pense que c’est toujours lié à l’état d’esprit dans lequel nous sommes, ainsi que les choses qui se passent autour de nous pendant cette période d’écriture et de production, des trucs qui nous inspirent ou que nous choisissons parce que ça le fait. Il n’y a pas de recette, comment on accomplit ça… il n’y a pas de formule. C’est simplement ce qui semble bon et la manière de l’utiliser.

Vous avez signé un contrat avec Napalm Records.
Comment s’est passée votre rencontre avec l’équipe du label ?
Ils ont aimé ce que l’on avait enregistré et étaient ravis de nos précédents succès dans les classements. Donc oui, tout s’est bien passé. Des gens super avec qui travailler.

Est-ce que vous nommez vos albums d’après quelque chose en particulier ?
Explositive est une expression typique de Kontrust. C’est en rapport avec l’effet positif que peut avoir une explosion. Bien sûr, ça gâche tout, mais ça te donne de l’espace pour créer certaines choses et en concrétiser d’autres. Ça te donne de l’espace pour évoluer.

Quelle perception avez-vous de l’industrie musicale ?
Un drôle, mais terrible business… haha ! Il y a une énorme compétition là-dedans. Tellement de bons artistes. C’est un peu un défi de défendre son territoire, mais on est doués pour ça. Beaucoup de choses ont changé en 15 ans. Ton enregistrement n’est plus ta principale source de revenus, tout a basculé dans le fait de tourner. Youtube est le nouveau MTV (Dieu merci) et permet à quasiment tout le monde avec des moyens de promouvoir son truc. Donc, d’une certaine manière, les choses se sont élargies, au point où l’artiste contrôle totalement ce qu’il se passe avec sa musique. D’un autre côté, il y a plus de musique disponible que ce que quelqu’un pourrait écouter. Mais ça permet de monter une bonne compétition.

Y a-t-il un album et/ou un artiste qui vous ait donné envie d’être musiciens vous-mêmes ?
Ma première et dernière impression est la fois où j’ai vu Iron Maiden jouer, quand j’avais 11 ans. J’ai su que j’avais besoin de faire ça, que je le devais.

As-tu déjà ressenti quelque chose de fort pendant un concert ?
À chaque concert. C’est très touchant. Les réactions des fans sont trop drôles. Le dernier groupe dont je me souvienne et qui m’ait vraiment sidérée est Muse… Génial !

Quel(s) artiste(s) voudrais-tu voir en live ?
Je n’ai pas encore vu les Foo Fighters

Dans quelles villes voudrais-tu jouer un jour ?
Littéralement, dans toutes les grandes villes ! Ou un village cool !

Si vous ne pouviez collaborer qu’avec un seul artiste dans toute votre carrière, qui choisiriez-vous ?
Dave Grohl.

Le meilleur album de votre collection ? Le pire ?
Question difficile… Honnêtement, j’en aime beaucoup donc je ne peux pas répondre… Le pire… Récemment ? Le nouveau Tom Petty. Mou… Et Death Magnet de Metallica… Terrible.

Votre plus vieil achat ? Le plus récent ?
Le premier : Iron Maiden – Live After Death
Le dernier : Foo Fighters – Sonic Highways

Votre top 5 tracks ?
Foo Fighters – I Am a River
Iron Maiden – Wicker Man

Votre dernier coup de coeur musical ?
Muse.

Quelles sont vos plus grandes aspirations, en tant que groupe ?
Oh, juste dominer le monde… Haha !

What’s next ?
À venir, la sortie d’un nouveau single extrait de notre dernier album Explositive. Des collaborations avec quelques artistes pour des nouvelles chansons que l’on écrit actuellement… Checkez les nouvelles sorties en 2016 !

kontrust Explositive album


Kontrust is a crossover rock band formed in 2001 in Wien, Austria. It’s a six-piece band with Agata Jarosz and Stefan Lichtenberger on the singing parts, Robert Ehgartner and Michael « Mike » Wolff on the guitars, Manuel Haglmüller on the percussions, Gregor Kutschera on the bass and Roman Gaisböck on the drums.
Kontrust distances itself from other bands by their dressing on stage and by their lyrics written in English, German and other Slavic languages.

You guys started your band in 2005. More than 10 years later, your videos on Youtube have reached more than 12 million views, you’ve been able to play at a lot of huge major.10 years later, what would you say about your development since then ?
Well it’s been a wild ride. We started out with the passion for playing our music and reaching out to people, who later became fans. The most important development was the release of our song Bomba that topped the charts in Europe and formed us as a band. We realized that we have a responsibility towards our fans and that Kontrust became bigger than we had ever imagined. We are grateful for the journey and all the friends we made along the way.

All those impressions we get, tend to inspire us for the songs we write. Like the song Monkey Boy reflects on our craziness on tour.

What have been the most important events et meetings all along your career ?
There were a few… festivals like Prystanek Woodstock, Zwarte Cross, Nova Rock, Rock Am Ring, With Full Force, 2 Days A Week, the tours we had in Holland following the chart success of Bomba.

You released your 4th album, Explositive, a year ago.
Which state of mind were you guys in ?
Eager to write an album. Our heads were full with music !

Are there things you would have done differently if you could go back ?
No, we are always very proud of our latest release.

What have been your most striking memories working on this record ?
Well the recording of this album was very hard on us. We always work with our producers from MelonFM and Arne Neurand. Both are crazy nerds and love what they are doing and you can hear that on the album. We write like 120 ideas and lose so much along the way. It’s just because we find something to start the song, then everything else has to fit. In the end we find it doesn’t fit Kontrust, so that song is going to get thrown out. Then we go back into the archive and digging for material, then start putting that (material) together. So basically, it’s all about an idea – is this Kontrust ? Or could we sell this, say to Megadeth ? {Laughter} When you work together as a band, with us being six people, there’s so much input you have to filter. Then it ends up with ideas that everyone is happy with. After that Arne Neurand, our producer comes into the picture and helps us to bring the songs to their focus…after that it’s off to MelonFM’s studio, where we record and record and record….

What have been the greatest differences in working on all those records ?
I guess it’s always the state of mind you are in and the things that happen around you during that writing and producing period, stuff that inspires or simply gets picked up on the spot, because it feels good. There is no recipe, how to pull this off.. there is no hit formula. It’s simply what feels good and how can I use it to.

You signed a deal with Napalm Records
How did the meeting with the label staff happen and go ?
They liked the material we recorded and were pleased by the previous chart success. So yes, all went well and solid. Simply great people to work with.

Do you name your records after anything in particular ?
Explositive is another typical Kontrust expression… it’s about the positive effect an explosion can have. Yes of course it lays everything to waste, but that gives you room, to grow new stuff, make new stuff happen…gives you room to evolve.

How do you perceive musical industry ?
A very fun, but terrible business… haha ! There is a huge competition out there. So many great artists. So it’s somewhat a challenge to hold your grounds, but we are really good at that. A lot has changed in the last 15 years. Your recording is no longer the main source of income, everything shifted towards touring. YouTube is the new MTV (thank God) and enables pretty much anybody with the means to access it to promote their own stuff. So in a way things have developed to an extend, where the artist is in full control about what happens with his music. On the other hand there is more music out there, than anybody could ever listen to. Thus again making up for a pretty good competition.

Is there some record and/or artist that made you want to become musicians yourselves ?
I can only speak for myself. My first and very lasting impression, was when I saw Iron Maiden perform, when I was 11. I knew, that I need to do this, I had to ☺

Have you ever felt something emotionally strong during a show ?
Every single show I play. Very touching. The fans reactions are always priceless. The last band I recall that blew me away were Muse… amazing !

Which artist(s) would you like to see live ?
Still havent seen the Foo Fighters

Which towns would you like to play in ?
Literally every bigger major city ! Or very cool village !

If you could collaborate with only one artist in your whole career, who would you choose ?
Dave Grohl.

The best record of your collection ? The worst one ?
Puh tough question… Honestly there are a lot I really like, so that on I cannot answer…
Worst one.. in recent history… ? Hmm the new Tom Petty album… lifeless… and Metallica’s Death Magnet… terrible album.

Your oldest record purchase ? The most recent one ?
First : Iron Maiden – Live After Death
Last : Foo Fighters – Sonic Highways

Your top 5 tracks lately ?
Foo Fighters – She’s a River
Iron Maiden – Wicker Man

Your last artist « crush » ?
Muse.

As a band, what’s your biggest aspirations ?
Oh just the usual world domination… Haha !

What’s next ?
Up next : releasing a new Kontrust single from our latest album Explositive. Then collaborations with a few artist for new material that we a currently writing… look for new releases in 2016.

facebook twitter-rond-copy youtube INTERNET logo one standing

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s