Live Report : Inner Reflections x The Butcher’s Rodeo x Rise Of The Northstar @ MJC Ô Totem, Lyon – 30.11.2016

14481956_10154822594203268_8022749827700201975_o


Après un passage remarqué sur la grande scène du Transbordeur lors du Longlive Rockfest en mai dernier, Rise Of The Northstar revient à Lyon, cette fois en tête d’affiche. Heureuse de les revoir après leur performance sur la Warzone au Hellfest en 2015, je le suis également de retrouver The Butcher’s Rodeo et leur énergie folle. 

Malgré un retard qui me fait manquer le concert des Inner Reflections, je profite tout de même du set des Butchers. La première et dernière fois que je les ai vus remonte au 24 septembre 2015, au Blogg. Le groupe avait littéralement retourné la salle, et le public était au top ! Ce soir, on sent une ambiance très amicale dans le public, comme si de vieux amis se retrouvaient enfin autour de « leur » groupe. 
Côté actualité, The Butcher’s Rodeo vient de sortir son album, intitulé Backstabbers, et est sur les routes françaises jusqu’au 17 décembre. Vous pouvez visualiser ci-dessous leur dernier clip et l’artwork de leur album :

14089293_1225639920799606_5369092686050331084_n


C’est ensuite les techniciens qui s’agitent pour préparer la scénographie de ROTNS. Le rideau se ferme et l’on attend un bon quart d’heure, si ce n’est plus, avant la réouverture et l’intro. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le groupe se fait attendre !
Le show démarre sur Again and Again, l’un des morceaux le plus fédérateur des frenchies. La puissance scénique du groupe est bel et bien là, le nombre de pogos et de slams au départ de la scène ne se comptent déjà plus. 

Rise Of The Northstar assure parfaitement ! Je suis ravie de les voir dans un autre cadre que le Hellfest, et ça fait plaisir de voir que leur prestation se cale avec le lieu, forcément plus intimiste. Le public se prête au jeu, Vithia prête même son micro à un fan pendant quelques secondes. 
Après quelques morceaux, la scène devient glissante, et les membres du groupe se retrouvent quelque peu bloqués par la dangerosité de la situation. C’est là que le chanteur demande aux gens de bouger « deux fois plus ». Survoltés, passionnés, les spectateurs répondent et permettent au groupe de finir leur concert.


Setlist (incomplète) : Again and Again – Samuraï Spirit – Demonstrating my Saiya Style – Bejita’s Revenge – Bosozoku – What the Fuck – Sound of Wolves – Welcame (Furyo State of Mind). 

facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s