Interview : Primal Age

Salut à tous les gars de PRIMAL AGE !
Il s’est passé pas mal de temps depuis votre première interview sur le webzine One Standing. Comment allez-vous ?
Très bien merci, on sort un EP dont on est très fiers en tous points. On devait intégrer 2 nouveaux gratteux, ce n’est jamais évident. Nous avons également fêté nos 20 ans avec une mini tournée. On a toujours plein d’envies, de projets, donc tout va bien.

 15665537_10154861971574809_4478742607489895964_n


Votre dernier EP, A Silent Wound, est sorti début mars 2017.
Pouvez-vous m’en dire plus sur le processus de création ? Des anecdotes sur quelques chansons ?
On a un vieil ami du groupe, Sylvain de Seekers of the Truth, avec lequel certains d’entre nous ont joué dans Absone. Il est venu tenir la gratte sur quelques remplacements, notamment sur les tournées au Japon et au Brésil. Il a toujours de bons riffs en stock et connaît le groupe par coeur. Nous lui avons tout naturellement demandé de venir participer à l’enregistrement.  On savait que la collaboration allait envoyer du lourd.
Nous avons travaillé les arrangements bien sûr entre nous et nous avons pas mal échangé avec lui malgré la distance qui nous sépare (il vivait à Bourg Saint Maurice à cette période et nous sommes en Normandie). Tout a bien fonctionné lors de notre entrée en studio.

J’ai cru comprendre que vous étiez en train de plancher sur un album.
Pouvez-vous m’en dire plus sur le projet ?
Oui… mais va falloir être patient. Nous ne sommes pas des machines à sortir des albums, on aime prendre notre temps et sortir quand on est prêt. On voit ça pour une sortie 2018. On a quelques riffs et structures, mais encore rien de concret. On compte bosser dessus sur des périodes creuses.

Quelles sont les prochaines dates de tournée en France et à l’étranger que vous attendez particulièrement ?
Pour l’étranger, on a de bonnes pistes pour 1 ou 2 tournées lointaines et nous avons le souhait de rejouer en Europe car cela fait un petit bout de temps que nous n’avons plus fait de dates en Belgique, Hollande… Ça demande beaucoup de préparation, d’autant qu’on bosse tous à côté. On sait qu’on ne pourra pas tout faire et qu’on devra faire des choix car les possibilités sont multiples. En attendant, nous avons démarré notre tournée française par le Gisors Metal Fest. Elle se poursuivra jusqu’à la fin de cette année avec notamment un troisième passage au fest des Arts Bourrins dans notre région (un très bon fest qui revient après une interruption) et des dates au côté de groupes comme The Arrs, Loudblast,  etc…
À côté de ça, nous avons la sortie de l’EP en vinyle via le label Allemand Bound By Modern Age et une sortie collector en version K7 sur un label Indonésien, Diorama Records.

Auriez-vous quelque chose à dire concernant les causes que vous soutenez ? Des messages à faire passer ?
On défend la cause animale et environnementale sans rien attendre des instances politiques, notamment ceux dont c’est le fond de commerce sans jamais proposer de vraies alternatives. Ils servent de caution aux dirigeants en place, eux-mêmes marionnettes des lobbys. 

Quels sont les 5 morceaux que vous écoutez le plus en ce moment et vos récentes découvertes musicales ?
Pas de morceau en particulier. En ce moment, j’écoute surtout de la oi comme Lion’s Law ou Stomper 98, des vieux trucs hardcore genre Crown of Thornz, Gorilla Biscuits… plus de vieux que de découvertes.

DSC_0017


FACEBOOK INSTAGRAM YOUTUBE INTERNET

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s