hidden phase the deviant place theory album 2019

Présentation

L’alternative rock est un style que j’adore, car on y retrouve beaucoup d’éléments différents et qui pourtant s’assemblent parfaitement. Le nouvel album de Hidden Phase, The Deviant Place Theory, n’y fait pas exception et confirme mon amour pour cette musique.

Récemment formé et originaire d’Angers, Hidden Phase offre huit pistes riches et variées, de quoi ravir tous les fans de rock alternatif.

La longueur des morceaux nous expose le talent des musiciens sur des durées allant jusqu’à plus de 6 minutes. Guitares branchées, débranchées par moments, envolées splendides, production clean… Pour un premier album, Hidden Phase n’a rien à envier aux groupes à la carrière plus avancée.

Chronique

Sell Your World débute par une intro à l’ambiance futuriste, voire inquiétante. Le titre représente dignement le genre alt rock entre cette atmosphère post-moderne et le rythme amené par le trio guitare / basse / batterie. Les effets sur la guitare avant et pendant le refrain entretiennent cet environnement.

Scars, la seconde piste, démarre en fondu. Comme je le disais plus haut, cet album est varié, et celle-ci propose quelque chose d’encore plus moderniste, par les pistes instrumentales et le chant. D’ailleurs, ce dernier dévoile une palette vocale plutôt impressionnante et à cela s’ajoutent des arrangements qui s’ajusteront selon les morceaux.

Le tempo lent de Revelation lui apporte toute son intensité. Les minutes suivantes nous donnent à écouter l’un des meilleurs passages de l’album : les musiciens sont comme liés les uns aux autres à travers cette mélodie. Le morceau suivant, The Growl, est mon préféré. Il commence par une séquence piano-voix, rejointe par la batterie. Puis les voix sont comme superposées et, alors que l’on s’approche des 3 minutes, le reste n’est qu’un mouvement extraordinaire, puissant. Un petit break après 3:30 permet de relancer la machine de plus belle et d’embellir cette dernière partie avant un final soudain.

Deuxième partie

Disturbing comporte des sonorités old rock et se détache ainsi des titres précédents. De même, The Curve of Forgotten Things se dénoue du reste. L’acoustique est de mise ici et Hidden Phase servent une très belle balade. Les choeurs apportent un semblant d’ambiance atmosphérique, avant de repartir dans des guitares électriques pures sur Cause of Your Chronic Pain.

Celle-ci diffère des premiers morceaux dans lesquels les guitares donnaient toute leur force. En effet, le son est plus brut et fait grandir ce futurisme avant le dernier refrain. Le final est un très bel enchaînement musical, accompagné par le chant et un choeur qui rendent l’ensemble intense, magnifique.

From Hell, la conclusion de l’album, renforce cette idée de diversification de l’alternative rock. Guitares électriques, voix réarrangée, et, une nouvelle fois, superposée à au moins une autre piste vocale. Peu après 4:30 et jusqu’à la fin, le son de la guitare prend une autre dimension et accentue ce côté rock pur.

Hidden Phase est indéniablement un diamant brut doté d’un énorme potentiel. Un diamant brut, par définition, ça se taille, tout comme le talent se travaille. Si certains parmi vous aviez perdu la foi en la scène rock française, vous aviez tort. Je vous recommande vivement d’écouter ces huit chansons qui sauront vous faire changer d’avis.

                   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.