plini mestis arch echo ninkasi kaolin gerland lyon sounds like hell productions alternative liveLe rock progressif et instrumental a rythmé l’un des premiers concerts de cet été : vendredi 15 juin, Sounds Like Hell Productions accueillait une nouvelle fois Plini, accompagné de Mestis et Arch Echo.

C’était une soirée découverte pour moi et elle fut très agréable, tant sur le plan musical que sur la communion entre artistes et public. Je confirme que l’humour de Plini est bel et bien australien, fin et parfois pince sans rire, mon préféré. Le musicien, très souriant, m’a offert de beaux moments en musique, entre intensité et calme.

Quelques instants auparavant, c’est Arch Echo qui ouvrait la soirée avec une énergie folle ! Cinq musiciens qui investissent la scène et te montrent par a+b que oui, ils connaissent la musique, ils la vivent, même. Les membres d’Arch Echo naviguent entre création, production, composition, répétition… Autant dire qu’ils mangent, respirent et vivent à travers ces mélodies qu’ils nous ont volontiers offertes ce soir-là.
Technique, plaisir et communication entre chacun d’eux sont les maîtres mots de leur set.

Mestis prend la suite, mené par Javier Reyes (guitariste d’Animals As Leaders) et entouré de Matt Garstka (Animals As Leaders aussi), Joe Lester (Intronaut), Mario Camarena et Erick Hansel (CHON). Signé sur le label Sumerian Records, le groupe a sorti Eikasia, son nouvel album, le 7 septembre dernier.
Le set est riche et varié, on ne s’ennuie pas une seule seconde tant les parties musicales diffèrent d’une seconde à l’autre !

J’ai pris beaucoup de plaisir à shooter ce concert, voici donc ci-dessous la galerie qui accompagne l’article.
Pour info, Plini passera par le Garage de Glasgow le 29 novembre avec TesseracT et Between The Buried And Me.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *