the great divide linger over, linger on European tour anchor agencyJeudi soir, RDV au Rock’n’Eat pour – enfin – voir en concert The Great Divide. Les frenchies viennent tout juste de sortir leur nouvel album, intitulé Linger Over, Linger On, et ont parcouru les routes européennes pour le défendre. La tournée s’est terminée lundi 19 mars à La Salle Gueule de Marseille (promis, ce n’est pas un mauvais jeu de mots).

Pour cette date du 15 mars, au Rock’n’Eat, The Great Divide est accompagné de KaedesS et Lessen.


 

 

 

KaedesS a déjà commencé son set lorsque j’arrive mais j’ai le bonheur de les voir reprendre Libérée, Délivrée en version metal. Conceptuel, certes, mais ça et la découverte du groupe valaient le détour !

Quelques instants plus tard, Lessen démarre. Je n’avais aucune idée de ce à quoi m’attendre ce soir, et je dois dire que c’est leur son qui m’a le plus surprise. Bien plus atmosphérique que les deux autres groupes de la soirée, c’est dans un postcore progressif qu’ils entraînent le public. L’intensité de leur performance est palpable et je sais d’ores et déjà que je retournerai voir ce groupe dès que l’occasion se présentera.

The Great Divide prend la suite. Très attendus par les fans de la première heure, les habitués du bar, ou encore les amateurs de découvertes, les musiciens enchaînent une dizaine de titres. La setlist est composée de morceaux de leur nouvel album, Linger Over, Linger On, et d’autres classiques que certains reconnaissent tout de suite.

Il y a très longtemps que je voulais voir The Great Divide sur scène, et si parfois je place mes espérances trop haut, ça n’a pas été le cas cette fois. Le groupe pose clairement sa patte sur le style hardcore français, et ça fait plaisir de voir le chemin pas toujours évident d’un début de carrière continuer sur une si belle lancée, avec un tel potentiel pour leur futur.

Le changement d’adresse du Rock’n’Eat a eu un effet très positif sur la mise en place de concerts lyonnais. Un grand merci à eux pour l’organisation de cette date, pour les bonnes découvertes de la soirée, et pour celles à venir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *