Ayant pris froid la veille dans la file d’attente pour Panic! At The Disco, j’arrive complètement ravagée devant le Stereo. Quelques minutes plus tard, les portes s’ouvrent. Récupération du Pass Photos, entrée dans une petite salle qui a tout de même aménagé un pit pour nous et nos appareils. Je ne connais pas les supports de NORMANDIE, c’est donc une soirée de presque totale découverte. 

Led By Lanterns

C’est Led By Lanterns qui entame les concerts. Entre alternative rock, riffs mélodiques et énergie débordante, le quatuor fait son job mieux que correctement ! La scène est presque trop petite pour les sauts du trio chanteur / guitariste / bassiste. J’apprécie vraiment ce groupe, non seulement par le style musical, mais par le fait qu’ils semblent être heureux d’être là, de rencontrer un public. Selon moi, un artiste fait quasiment la moitié du travail s’il montre un peu d’enthousiasme à l’idée de performer. Évidemment, je peux cautionner la fatigue et les mauvais jours, mais pas la mauvaise réputation que traînent certains.

Ici, Led By Lanterns a tout pour devenir grand : l’attitude, le talent et l’envie. Même si cela fait peu de temps qu’ils ont fondé leur bande, ils ont un comportement très professionnel. Fondé en 2016 à Birmingham (les pauvres), ils sont influencés par de grands noms tels que Mallory Knox, Deaf Havana, Don Broco

Récemment, ils ont décidé de continuer leur aventure en trio : Shaun Hill (chanteur), Chris Lanterns (guitariste / choriste) et James Harris (bassiste / choriste). Leur son devrait devenir plus « heavy », en témoigne ce duo avec Tobi Duncan (Trash Boat) sorti en février. En tous cas, j’espère vraiment que j’aurais la chance de les revoir prochainement !

https://www.youtube.com/watch?v=fSsLYORBblg

Sun Arcana

L’alternative rock est de mise, ce soir ! Mais ce serait emprunter un raccourci que d’assimiler Sun Arcana seulement à ce genre. L’accordage des guitares et de la basse nous surprend avec un son plus « edgy ». Ajoutons à cela les effets nostalgiques au chant, et l’on obtient Sun Arcana.

Le set a constamment changé d’atmosphère, tantôt lourde, tantôt vive. La basse résonnait de même que la voix montait dans les aigus tout en gardant cette teinte éraillée. Entre stoner et rock alternatif, sans toutefois tomber dans les clichés qui peuvent illustrer ces courants musicaux, Sun Arcana a délivré un concert magistral.

Originaire de l’Essex, le quatuor est formé de Tom (chanteur / guitariste), Harry (guitariste), Ryan (batteur) et Jules (bassiste). As I Take a Breath…, leur premier EP, est sorti en 2017 et a été produit par Chris Coulter (Arcane Roots, Welcome The Howling Tones…). La tournée avec NORMANDIE et Led By Lanterns venant de se terminer, on imagine que Sun Arcana compte retourner en studio pour peaufiner son premier album…


NORMANDIE

Je suis si heureuse d’enfin voir NORMANDIE ! J’attendais ce concert depuis la sortie de leur premier album, Inguz (InVogue Records, Easy Life Records, 2016). Pendant une heure, j’ai pu oublier la grippe qui s’installait. Aujourd’hui, je donne raison à Christophe qui m’avait assuré qu’ils sont « tellement cools en live » ! C’est un grand oui.

Finies les trois premières chansons, je me place derrière la barrière et profite du reste du show. Ce que je préfère, c’est être témoin de cet amour des fans envers le groupe. Plus tôt ce soir-là, j’ai entendu parler allemand (je crois) dans la file, et voir ces mêmes personnes profiter autant, c’est juste beau. De leur côté, les musiciens échangent autant qu’ils le peuvent avec leurs fans. Philip (chanteur) ne cesse d’aller et venir entre la scène et une marche accrochée à la barrière du pit photo.

Après un album aussi qualitatif que White Flag, NORMANDIE a su y piocher les meilleurs titres pour une setlist parfaite (Ecstasy, Dead, The Bell…). Sold out, le concert est passé très vite, trop vite, mais je me sens comme sereine, bien, enfin. J’espère que l’occasion de les revoir dans une plus grande salle se présentera et que je pourrais l’honorer. 

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas NORMANDIE, c’est un quatuor originaire de Stockholm en Suède. Il est composé de Philip Strand (chanteur), Håkan Almbladh (guitariste), Lucas Englund (bassiste) et Anton Franzon (batteur). Après un EP éponyme, autoproduit et sorti en 2013, Inguz voit le jour trois ans plus tard. C’est le premier album du groupe, autoproduit également, et distribué via InVogue Records et Easy Life Records. White Flag a été publié l’année dernière et a ainsi permis à NORMANDIE d’embarquer sur cette tournée EU/UK.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.