Imminience Paralyzed artwork arising empireTrack : Imminence – Paralyzed

C’est encore l’un de mes groupes préférés aujourd’hui, après les avoir découverts en mai 2016. Sounds Like Hell Productions avait préparé deux dates dont une en live acoustique. C’est d’ailleurs la première fois que je mettais les pieds au Ninkasi de « chez moi », à Vienne. Presque trois ans plus tard, Imminence est sur le point de sortir son troisième album mené par le premier extrait Paralyzed. 

_

« Those who seek »

Formé en 2010 par Harald Barrett (guitariste), rapidement rejoint par Eddie Berg (chanteur / violoniste) et Peter Hanström (batteur), Imminence se compose de quatre membres. Après quelques changements dans le lineup, Christian Höijer (bassiste) se rallie à la formation en 2018.
Imminence naît entre Trelleborg et Malmö en Suède, l’un des berceaux principaux de la musique metal. À ce propos, Eddie déclare que In Flames a fortement influencé la bande dès ses débuts.

Alors considéré comme un groupe montant, il est safe de dire que le quatuor n’a jamais cessé de gravir les échelons. Récemment comparé à Bring Me The Horizon ou à Linkin Park, il reste cependant fidèle à ce qui fait sa force : l’authenticité dans leur son. 

Evolution

Visuellement, tout d’abord. Imminence est l’un des rares groupes à avoir offert de si beaux clips avec une réalisation DIY. Nous avons été témoins de la transition dans leur esthétisme avec les clips Diamonds, Broken Love… puis le dernier, Paralyzed.

Musicalement, ensuite. D’un style metal mélodique à un rock plus accessible, on doit reconnaître à Imminence cette capacité à offrir au public des sonorités diverses à travers sa discographie. De l’intro au piano de Return to Helios à la brutalité de I, en passant par les envolées au violon de This Is Goodbye 

Après la sortie de cet album, Eddie a déclaré : « notre musique est inconfortable. J’ai voulu faire en sorte que l’auditeur et moi-même sortions de notre zone de confort. Nous n’avons pas peur des critiques, au contraire. Nous voulons réveiller les gens, qu’ils aiment ou pas notre musique car elle sonne différemment. Selon nous, c’est la meilleure réponse que nous puissions recevoir. » 


Paralyzed

Premier extrait d’un nouvel album à venir cette année, Paralyzed est sorti fin octobre. Je parlais de l’authenticité dans leur musique, Imminence le confirme une nouvelle fois ici.

Avec ce nouveau titre, les quatre suédois continuent de surfer sur la vague de leur précédent opus. L’aspect personnel et sombre prend plus de place, et cela résulte en un morceau rempli de sincérité. 

Les deux fondateurs du groupe déclarent : « Ce n’est pas un pas en arrière, mais plus à l’intérieur de nous-mêmes. Nous ne voulions pas dévoiler ce que les gens attendaient de nous, mais quelque chose de significatif à nos yeux. Nous nous sommes beaucoup inquiétés de ce que le public penserait. Finalement, nous avons décidé de briser toutes les barrières et de nous fier à nos instincts. » 

Non, il n’y a rien de mieux pour certains artistes que de transposer ses sentiments et sa personnalité dans sa musique. La palette d’Imminence continue de se révéler et cela fait d’eux un groupe intéressant, qui a des choses à dire et que vous vous devez de connaître. 

J’aime réécouter encore et encore cette nouvelle chanson car elle me donne l’impression de la redécouvrir à chaque fois. Bien plus complexe que tout ce que j’ai pu écouter d’eux, elle annonce, selon moi, un album bien plus accompli que j’ai hâte d’écouter.


Chiffres & facts

Leur chaîne Youtube compte plus de 2,2 millions de vues.

L’album a été enregistré et mixé au studio Alias, à Paris, avec le producteur et guitariste Eric Poncet (Chunk! No, Captain Chunk!).

imminence band promo picture arising empire


                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *