Skywalker ignis artwork scarim management redfield digital

Ils nous avaient promis du nouveau en interview, il y a quelques semaines : Skywalker a sorti Ignis vendredi dernier. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, ils reviendront en France à l’occasion d’une tournée européenne. Cette fois, ils accompagneront Crystal Lake aux côtés de Cane Hill sur quelques dates estivales en France et en Allemagne.

Ignis

Le post-hardcore est on ne peut plus à l’honneur ! Ignis reste dans la continuité du savoir-faire de Skywalker. Mélange de voix claire et de scream, riffs efficaces, effets électroniques ça et là, et refrain entraînant. La production est propre et permet d’apprécier chaque sonorité, note et arrangement.

L’étalonnage du clip est réglé sur les couleurs jaune et orange. Je pensais que cela me dérangerait plus lorsque j’ai vu la vignette et la nouvelle charte graphique du matériel promo. Mais la couleur travaillée uniformise les différentes séquences et donne un rendu harmonieux. La vidéo dévoile plusieurs mises en situations : les musiciens en action, ralentissements des jumps et zooms sur leurs mains.

On relève deux histoires dont l’une mettant en avant la dualité. Elle est représentée ici par Jay Kucera (chanteur), filmé face à lui-même. Les paroles expriment une lutte contre ses démons intérieurs qui le hantent et « l’éloignent de la vie réelle ». Ils chantent tantôt l’un après l’autre, tantôt ensemble pour appuyer la force de cette bataille.

Le second scénario montre un personnage extérieur au groupe. Depuis le début, on assiste aux étapes de la construction d’un arbre illuminé, que notre protagoniste contemple à la fin. Cela symbolise-t-il une lueur d’espoir, une victoire sur les mauvais esprits qui le hantent ?

Bilan

Skywalker se forme entre Prague et Liverpool en 2011. Il est composé de Jay (chanteur), Tom (bassiste), David (guitariste et choriste) et de Damian (batteur). Deux EPs sont sortis avant un premier album, Liberty Island (Redfield Digital) en 2014. L’année suivante paraît Ellis, un nouvel EP autoproduit.

Le quatuor tourne au Canada, au Japon, en Chine et au Royaume-Uni, où ils rencontrent le producteur Seb Barlow (Neck Deep, As It Is, Blood Youth). Ils collaborent sur Sugar House, l’EP de la maturité et dont le son leur confère une allure plus sombre. Skywalker et Seb s’associent de nouveau pour Ignis, et probablement le prochain album que l’on attend déjà avec impatience !

RIYL : Napoleon, Light Your Anchor, Burning Down Alaska


                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.